Le permis est-il nécessaire pour conduire un scooter ?

Le premier scooter a été produit en 1902 par la société française Auto-Fauteuil. Le grand public s'y est toujours intéressé, car il offre plusieurs avantages par rapport aux autres véhicules à deux ou quatre roues. Les lois relatives à la conduite d'un scooter sont très différentes de celles relatives à la conduite d'un véhicule ou d'une moto, qui nécessitent également un permis. Elles dépendent généralement de la loi, mais aussi d'un certain nombre d'autres facteurs. Toutefois, d'une manière générale, un permis est aussi nécessaire pour conduire un scooter.

L'âge est un facteur à prendre en compte

De nombreuses règles régissent l'utilisation des scooters, mais la loi n'accorde pas les mêmes droits à tous les utilisateurs. Il est possible ou non de conduire sans permis en fonction de l'âge du conducteur. Il existe trois (03) types de personnes regroupés par rapport aux tranches d'âge concernées :

Avez-vous vu cela : Quelle pression pneu pour la suzuki bandit ?

Les personnes nées avant le 31 décembre 1987

La loi permet aux personnes nées avant le 31 décembre 1987 de conduire sans permis, mais il existe une restriction quant au type de scooter : le volume de l'engin doit être inférieur à 50 cm³.

Les personnes nées après le 1er janvier 1988

Les personnes nées après le 1er janvier 1988 doivent obtenir un brevet de sécurité routière pour conduire un scooter (BSR).

Avez-vous vu cela : Le bridage de moto et ses réglementations

Les personnes qui ont récemment eu 14 ans

La législation impose aux personnes qui ont récemment eu 14 ans d'avoir un permis de catégorie AM. Un brevet de sécurité routière (BSR) ou un permis sont nécessaires en plus de l'assurance pour conduire un scooter légalement.

Le permis BSR

Le BSR, ou Brevet de Sécurité Routière, permet uniquement l'utilisation de scooters dont la cylindrée ne dépasse pas 50 cm³. Il est obligatoire pour tous les conducteurs de scooters nés après le 1er janvier 1988. Son acquisition nécessite un enseignement théorique certifié par une ASSR d'une école du premier ou du second degré ou une attestation équivalente de sécurité routière (ASR).

Après l'enseignement théorique, vous devez suivre une formation pratique de 8 heures. Il est à noter que le permis AM et l'attestation de sécurité routière (BSR) sont équivalents. L'âge du conducteur est le seul facteur influençant les variations d'attribution. C'est au niveau du processus administratif que le BSR et l'AM se distinguent le plus l'un de l'autre.

Toujours, une formation de 7 heures s'ajoute à l'enseignement théorique qui est dispensé dans l'établissement. L'auto-école délivre une attestation à l'issue de la formation, qui est jointe au dossier de candidature envoyé à la préfecture. Le permis AM est destiné uniquement aux personnes de plus de 14 ans qui veulent conduire une voiture sans permis officiel.

Le type de scooter est un facteur déterminant le permis nécessaire

Le scooter que vous souhaitez conduire déterminera le type de permis dont vous avez besoin. Le permis A1, A2 ou A est le permis de conduire obligatoire pour les scooters de 125 cm³. Il est indispensable de suivre un cours de formation de 7 heures pour obtenir le permis B. Vous avez besoin d'un permis A pour conduire un scooter à trois ou quatre roues, car ce permis vous permet de conduire n'importe quel type de moto. Seuls les titulaires du permis B peuvent conduire un scooter de 125 ou 100 cm³.

Mais pour cela, vous devez posséder votre permis B depuis au moins deux ans et être couvert par une assurance pour les motos à deux roues dont le moteur est compris entre 50 et 125 cm³, ou posséder votre permis B depuis mars 1980. Les scooters peuvent être loués ou achetés sans permis, ce qui permet aux personnes dont le permis a été suspendu ou retiré de se déplacer par leurs propres moyens. Toutefois, dans cette situation, vous devez vous assurer que votre assurance vous protège et que les juges n'ont pas décidé que vous ne pouviez pas conduire de véhicules motorisés.

Conclusion

Des règles spécifiques régissent l'utilisation des scooters. Elles prennent en compte le type de scooter, l'âge requis pour passer le permis de conduire, et la taille du moteur qui peut permettre de conduire avec ou sans permis. L’essentiel est que le permis est nécessaire pour conduire tous types de véhicules. Mais le type de véhicule permet notamment de déterminer quel genre de permis est requis.