Combien faut-il prévoir pour établir son assurance scooter ?

Posséder un cyclomoteur, une Vespa ou un Turino n'est pas un problème tant que vous avez une assurance scooter suffisante. Non seulement cette assurance vous protège, vous et vos finances, en cas d'accident ou de blessure, mais elle est souvent imposée par la loi. En général, l'assurance scooter est une composante de l'assurance moto. Vous en saurez un peu plus sur comment établir cette assurance pour votre scooter.

Combien coûte une assurance scooter ?

Selon l'État et le fournisseur d'assurance, différentes variables influent sur le coût de l'assurance scooter. Mais ils dépendent également d'un certain nombre d'autres facteurs à prendre en compte. Les facteurs suivants sont le plus souvent impliqués :

Dans le meme genre : Comment débrider une Yamaha yzf r125 ?

  • L’année, la marque et le modèle du véhicule ;
  • La taille du moteur ;
  • Les franchises et limites de couverture ;
  • Les données de kilométrage hebdomadaire ;
  • Les outils de lutte contre le vol ;
  • Votre lieu de résidence ;
  • Votre historique de conduite.

Le budget à prévoir pour une assurance scooter en France

Pour un scooter de 50 cm³ avec protection contre le vol, l'incendie et les catastrophes naturelles, le coût de l'assurance en France peut varier de 386,80 euros à 1000 euros. En revanche, l'assurance complète d'un scooter de 125 cm³ qui couvre l'incendie, le vol, la responsabilité civile, les dommages causés par un accident et les blessures du conducteur coûtent souvent entre 317 et 600 euros.

Établir son assurance scooter 

Lire également : Comment débrider une Yamaha yzf r1 ?

Possibilité de rabais sur l'assurance scooter

Deux options s'offrent à vous si vous espérez une réduction du coût de votre assurance scooter : profiter d'un rabais offert par votre assureur ou réduire votre risque perçu dans l'un des domaines mentionnés dans les variables qui influencent la tarification de l'assurance. Divers rabais offerts par les assureurs peuvent vous aider à réduire le prix de vos primes annuelles. Les remises spécifiques diffèrent selon les compagnies, mais les suivantes sont parmi les plus populaires en France :

  • Bon conducteur : Vous pouvez bénéficier d'une réduction de prime si vous avez un bon dossier de conduite et que vous n'avez pas déposé de demande d'indemnisation
  • Polices groupées : Si vous avez plusieurs polices (scooter, véhicule, habitation, etc.) auprès d'eux ou si vous couvrez plusieurs scooters ou motos, de nombreux assureurs vous feront bénéficier de réductions.
  • Participation à des cours de sécurité : Si vous suivez un cours de sécurité reconnu, les assureurs vous accorderont habituellement une réduction.

Il est important de prendre son temps pour faire le bon choix

Faire un choix peut s'avérer difficile étant donné la grande variété de prix des assurances scooter et la différence entre les options les plus coûteuses et les moins chères. Comment éviter de faire une erreur tout en garantissant que votre deux-roues sera correctement couvert en cas de problème ? Il suffit de comparer les polices d'assurance scooter proposées par différentes compagnies. Vous voulez en savoir plus que ce qui est contenu dans les brochures du concessionnaire, chez qui vous achèterez probablement votre premier scooter ? Ayez le réflexe de faire des recherches en ligne.

Comme pour tout autre achat, il est essentiel de disposer d'une variété d'offres et de pouvoir les comparer pour choisir celle qui est la plus intrigante. L'assurance la moins chère peut offrir moins de garanties par rapport à une autre assurance un peu plus coûteuse. Néanmoins, l’assurance a plus chère reste celle sur laquelle vous pouvez facilement compter, quels que soient les problèmes que vous pourriez rencontrer sur la route avec votre merveilleux nouveau scooter. Prenez la meilleure décision possible, mais ne choisissez jamais une assurance scooter à l'improviste.