Les distinctions entre les feux de circulation diurne et les feux de stationnement

Les feux reconnus comme obligatoires sur une automobile française sont les feux de circulation diurne et les feux de stationnement. Il est important de savoir faire la différence entre les deux. Nous allons vous éclairer davantage sur le sujet.

Que disent les lois concernant les normes des feux ?

Le Code de la route fixe les règles d'utilisation des feux de stationnement. Il prévoit que lorsque la vision est réduite, ces feux ne peuvent être utilisés seuls que si et seulement si vous circulez dans une agglomération où l'éclairage public est suffisant. Les feux de stationnement doivent également présenter des qualités particulières.

A découvrir également : Pression des pneus : veillez à ce que vos pneus soient correctement gonflés.

Les feux de stationnement avant doivent être blancs ou jaunes. À 150 mètres, ils doivent être perceptibles, mais pas éblouissants. Les feux de stationnement à l'arrière doivent être rouges. De nuit, vous devez pouvoir les voir à 150 mètres de distance. Une amende de troisième classe sera infligée en cas de non-respect de ces règles.

La réglementation européenne

Il serait normal de se demander pourquoi les feux de circulation diurne sont inclus dans l'équipement standard de tous les nouveaux véhicules. Ce n'est pas seulement une volonté des constructeurs automobiles, c'est aussi une obligation légale et une responsabilité envers l'Europe. Des études menées par la Commission européenne ont montré que les feux de circulation diurnes contribuent à réduire la fréquence des décès et des blessures graves sur les routes.

A lire également : Comment démonter les phares de votre Peugeot 206 ?

Selon la Commission européenne, ces feux permettent à tous les usagers de la route de remarquer et d'identifier les voitures plus rapidement, ce qui réduit considérablement le risque d'accident. Le besoin de feux de circulation diurne se fait de plus en plus pressant à mesure que les voitures électriques gagnent en popularité, car elles sont inaudibles et absolument silencieuses. Ensuite, une forme de signal auditif est fournie par les feux de circulation diurnes pour alerter les conducteurs inattentifs.

Ils peuvent être installés sur les voitures produites avant cette année-là. N'hésitez pas à vous rapprocher d'un spécialiste de l'éclairage automobile pour en savoir plus à ce sujet. Les feux de circulation diurnes doivent émettre une lumière blanche conformément à la législation qui ne doit en aucun cas aveugler les usagers de la route. Ils doivent avoir une puissance comprise entre 400 et 1200 candelas. Les feux de circulation diurnes doivent également s'allumer automatiquement, conformément aux règles européennes.

Les feux de circulation

Présentation des feux de stationnement

Lorsqu'une automobile est arrêtée ou garée, les feux de stationnement sont utilisés pour rendre le véhicule visible aux autres usagers de la route. Ils peuvent aussi être utilisés dans de nombreuses autres circonstances :

  • Les feux de stationnement sont nécessaires lors de la conduite de nuit sur des routes qui ne sont pas bien éclairées. En réalité, selon l'importance du trafic sur la route, il doit choisir entre les feux de croisement, les feux de route ou les feux de stationnement.
  • Lorsqu'il pleut à verse dehors, les conducteurs de voitures peuvent allumer leurs feux de brouillard avant leurs feux de stationnement ou leurs feux de croisement.
  • Il n'est pas nécessaire d'allumer les feux de stationnement en cas de chute de neige. Cela se fait uniquement lorsque les chutes de neige le permettent
  • La visibilité est considérablement réduite en cas de brouillard, l'automobiliste peut donc se retrouver dans une situation délicate. Il est conseillé d'allumer soit les feux de brouillard avant et les feux de stationnement, soit les feux de brouillard avant/arrière et les feux de croisement. Le conducteur doit évaluer la situation et activer les feux nécessaires.
  • Si le véhicule est garé de nuit et que la route n'est pas éclairée, les feux doivent être allumés.

Les différences entre ces deux types de feux

Les feux diurnes sont destinés à être utilisés pendant la journée. Ils servent à attirer l'attention des autres conducteurs plutôt qu'à éclairer la route. Le but des feux de circulation diurne n'est pas d'augmenter la visibilité du véhicule en cas de faible luminosité et ces feux de circulation ne sont équipés qu’à l’avant du véhicule. De plus, certains feux de circulation diurne peuvent aveugler les autres automobilistes en raison de la puissance de certaines ampoules LED.

Par conséquent, les feux de stationnement de nuit ne peuvent pas être remplacés par des feux de circulation diurne. Les feux de stationnement ne sont utilisés que lorsque la lumière du jour où l'éclairage de la rue est insuffisant. Les feux de stationnement, par opposition aux feux de circulation diurne, sont visibles à l'avant et à l'arrière des véhicules.